CA Bèglais football : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

Gardien de but

Le gardien de but en football

Introduction

Le plongeon est un des gestes techniques de base les plus appréciés chez les gardiens, surtout chez les plus jeunes. C'est un des fondamentaux qui distingue le rôle du numéro 1 par rapport à ces autres partenaires d'équipe, en le rendant caractéristique.

Je crois que l'idée à transmettre au portier, depuis le jeune âge est :

« quand effectuer le plongeon ? »


Très souvent, peut-être aussi pour une bonne dose d'égocentrisme (caractéristique de pas mal d'interprètes du rôle), le portier exécute des plongeons aussi sur des balles qui n'ont pas besoin d'une telle intervention ou excessivement accentué.

Le préparateur des portiers doit enseigner au portier à être surtout essentiel et exécuter avec une extrême précision chaque geste technique, en réservant seulement la parade en plongeon à la situation extrême.

Dans les catégories jeunes, le plongeon doit être enseigné avec une progression didactique correcte qui permette un apprentissage complet de toutes ses phases. Il faut éviter, en effet, traumatismes ou accidents qui les porteraient à s'éloigner précocement du rôle du portier.

À cet âge il est très important de faire croître chez le jeune N.1 le "Plaisir de plonger."
La parade en plongeon, ou si nous voulons mieux la définir comme parade avec chute à terre sur une hanche, peut être divisée en typologies différentes selon la distance du ballon, du corps et de sa trajectoire qui peut être intercepté selon le cas en prise ou déviation.

La déviation peut être effectuée à 2 mains, solution qui offre d'excellentes garanties de succès et aussi couverture du but en cas de rebond irrégulier. Une telle intervention réduit la possibilité du meilleur allongement, qui est plus aisément trouvé en tâchant d'intercepter le ballon avec une main qui doit être toujours celle homologue au côté de la chute.
Je crois qu'au-delà des membres exécutifs du geste technique, j'assume aussi un rôle très important dans la phase de préparation de l'intervention.

Au moment du tir, le portier doit se trouver arrêté et avec les deux pieds au contact avec le terrain.
Une utilisation correcte des appuis, en exploitant toujours l'avant pied, aussi bien pour les mouvements que pour les poussées, permet de trouver la plus grande vitesse et distance d'exécution.

Etat de la balle :

La progression didactique prévoit un autre degré de difficulté croissante aussi en relation à l'état de la balle. Tous les trois états doivent être assortis à chaque position unique de départ.

Balle arrêtée :

Avec la balle arrêtée on permet à l'élève de trouver la technique exécutive juste avec un objectif statique.

 

Balle dans les mains du portier :

Avec la balle en main le portier peut aiguiser la phase de chute et d'appui de la balle surtout au sol.

Balle tirée par l'entraîneur :

C'est la condition la plus réelle pour chaque position de départ, elle doit résumer dans un geste efficace unique chacune des composantes techniques. Si on entend exercer l'intervention en déviation, utilisez seulement la progression avec balle arrêté et avec balle lancée. Dans ce cas il est important de définir avec des plots une zone latérale où doit être renvoyée la balle.
Maintenant nous voyons quelles sont les autres trajectoire de balle par rapport à l'axe frontal sur ce qui doit être entraîné dans la réalisation du plongeon.

  A ras de terre : Ballons avec une trajectoire qui ne dépasse pas comme hauteur celle du genou.

  Légèrement frappée : Ballons qui rebondissent sur le terrain légèrement et qui cas de terrain mouillés tendent à prendre de la vitesse.

  Frapper avec rebond au sol : Ballons qui rebondissent dans le rayon de plongeon du portier et qui peuvent être interceptés en bloquant la balle avec l'aide du terrain.

  Rebond : Ballons avec un angle de rebond très étroit et avec un point de contact avec l'extérieur terrestre au rayon d'action du portier.

  Mi hauteur : Ballons qu'ils vont de la hauteur du genou jusqu'à la hauteur de l'épaule.

  Montant en haute : Ballons qui ont une trajectoire montante et que le portier intercepte sous la ligne de la tête.

  Haute descendante : Ballons qui ont une trajectoire descendante et que le portier intercepte sur la ligne de la tête.

 

La différenciation entre ces deux derniers types de trajectoires est extrêmement importante quand on décide d'effectuer l'intervention en déviation. Dans le cas 5 il est plus avantageux d'exécuter la déviation avec la main dessous (homologue au côté de plongeon), pendant que dans le cas 6 la main du dessus (opposée au côté de plongeon) avec la possibilité d'envoyer la balle à une grande hauteur.
Les recensements des trajectoires doivent être entraînée toujours à n'importe quel âges. Dans le secteur jeune, en utilisant les progressions vues dans l'article précédent, dans les premières équipes comme exercice de proposition technique en forme analytique.

Puis quand on passe à exercer le portier sur les conclusions au but, nous pouvons différencier les trajectoires en outre en introduisant aussi des variantes sur l'axe latéral qui peuvent être résumée ainsi:

  Rentrante

  Sortante

  Droites

L'exécution correcte de la parade en plongeon a différentes composantes doit être entraînée et à l'intérieur on doit rechercher l'exécution globale du geste.
Il est clair qu'il est pas toujours possible de représenter toutes les situations de compétition existantes. Leur connaissance et capacité d'application, soit en forme analytique soit en forme situationnelle , contribue à rendre plus "efficace" le portier aussi dans les cas les plus difficiles à prévoir.

 

progression pour les catégorie plus jeunes

Pour entraîner le plongeon à ras de terre pour le jeune portier, comme mentionné, je crois qu'il est correct de suivre une progression didactique qui peut être résumée ainsi:

Position de départ du portier :

Les différentes positions sous décrite, au-delà d'habituer et facilitez le portier à la chute en partant de hauteurs progressives, permettent de soigner en succession aussi les autres composantes techniques du geste, de la position de la tête, au tronc, aux mains et à leur impact avec le ballon etc.
Commencez par la position de décubitus, c'est-à-dire celle qui prévoit moins d'espace que de chute au sol, pour passer à la suivante quand le portier a correctement assimilé le geste. Cette progression se termine quand le jeune N.1 exécute le plongeon correctement en partant de la station debout.

   Décubitus

   Assis

   Genoux

   ½ genou extérieur

   Balle sur le côté du genou haut pour poussé sur l'homologue.

   ½ genou intérieur

   Balle sur le côté du bas genou, pour le Vagamba si elle est voisine, pour poussé si la balle est lointaine.

   Allongé

   Debout arrêté

   Debout sur la course

   Seulement en pas croisés.

 

MÉDIA

A tous les parents, ou simples spectateurs, n' hésitez pas à nous faire parvenir toutes les photos ou vidéos que vous pourrez faire le samedi, le dimanche,pendant les stages, les tournois ou tout autre activité en regardant jouez vos enfants ou les équipes séniors du club.

 

SOUS RESERVE DES DROITS A L' IMAGE

d' avance merci