CA Bèglais football : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

Nouvelle page

PROCÉDURES POUR DÉTERMINER LE VAINQUEUR D’UN MATCH OU D’UNE CONFRONTATION ALLER-RETOUR

Les buts inscrits à l’extérieur, les prolongations et les tirs au but sont les trois méthodes pour déterminer le vainqueur quand le règlement de la compétition exige qu’il y ait une équipe victorieuse si les deux équipes sont à égalité.

Buts inscrits à l’extérieur

Le règlement de la compétition peut prévoir que lorsque des équipes s’affrontent en match aller retour, si le score est nul à l’issue des deux matches, tout but marqué dans le stade de l’équipe adverse comptera double.

Prolongations

Le règlement de la compétition peut prévoir de jouer une prolongation de deux périodes égales ne dépassant pas 15 minutes chacune. En l’occurrence, les conditions stipulées dans la Loi 8 s’appliquent.

Tirs au but

Procédure

  • L’arbitre choisit le but contre lequel les tirs seront exécutés.

  • Le jet d’une pièce par l’arbitre détermine l’équipe qui choisira de tirer en

    premier ou en deuxième.

  • L’arbitre consigne par écrit chaque tir au but effectué.

  • Les deux équipes exécutent chacune cinq tirs au but conformément aux

    dispositions mentionnées ci-dessous.

  • Les tirs sont exécutés alternativement par chaque équipe.

  • Si, avant que les deux équipes n’aient exécuté leurs cinq tirs, l’une d’elles a

    déjà marqué plus de buts que l’autre ne pourra jamais en marquer même

    en finissant sa série de tirs, l’épreuve n’est pas poursuivie.

  • Si, après que les deux équipes ont exécuté leurs cinq tirs, toutes deux ont

    marqué le même nombre de buts ou n’en ont marqué aucun, l’épreuve se poursuit dans le même ordre jusqu’à ce qu’une équipe ait marqué un but de plus que l’autre au terme du même nombre de tentatives.

  • Si un gardien de but se blesse pendant l’épreuve des tirs au but au
    point qu’il n’est plus en mesure de continuer, il peut être remplacé par
    un remplaçant, pourvu que son équipe n’ait pas déjà épuisé le nombre maximum de remplacements autorisés par le règlement de la compétition.

PROCÉDURES POUR DÉTERMINER LE VAINQUEUR D’UN MATCH OU D’UNE CONFRONTATION ALLER-RETOUR

  • À l’exception du cas précédent, seuls les joueurs présents sur le terrain de jeu au terme du match, ou des prolongations le cas échéant, sont autorisés à participer aux tirs au but.

  • Chaque tir est exécuté par un joueur différent, et tous les joueurs autorisés doivent avoir exécuté un premier tir avant que l’un d’eux ne puisse en exécuter un second.

  • Tout joueur autorisé peut à tout moment remplacer le gardien de but pendant l’épreuve des tirs au but.

  • Seuls les joueurs autorisés et les officiels du match peuvent rester sur le terrain de jeu pendant l’épreuve des tirs au but.

  • Tous les joueurs, excepté celui qui exécute le tir et les deux gardiens de but, doivent rester dans le rond central pendant l’épreuve des tirs au but.

  • Le gardien dont le coéquipier exécute le tir au but doit rester sur le terrain de jeu et ce, hors de la surface de réparation dans laquelle se déroule l’épreuve et au niveau de l’intersection entre la ligne de but et la ligne de la surface de réparation.

  • Sauf dispositions contraires, ce sont les dispositions des Lois du Jeu et les décisions de l’IFAB qui doivent être appliquées lors de l’épreuve des tirs au but.

TIRS AU BUT

PROCÉDURES POUR DÉTERMINER LE VAINQUEUR D’UN MATCH OU D’UNE CONFRONTATION ALLER-RETOUR

  • Si une équipe termine le match en supériorité numérique, elle devra réduire le nombre de ses joueurs autorisés afin d’être à égalité avec ses adversaires ; elle doit informer l’arbitre du nom et du numéro de chaque joueur exclu avant que l’épreuve des tirs au but ne commence. Un joueur exclu ne peut participer à la séance des tirs au but.

  • Avant le début de l’épreuve des tirs au but, l’arbitre doit s’assurer que le même nombre de joueurs de chaque équipe se trouve dans le rond central et qu’ils sont habilités à tirer.

 

La surface technique concerne les matches qui se disputent dans des stades offrant des places assises pour l’encadrement technique et les remplaçants, comme décrit plus bas.

La taille et l’emplacement des surfaces techniques pouvant varier d’un stade à l’autre, les notes suivantes ont une portée générale :

  • La surface technique s’étend, sur les côtés, à 1 m de part et d’autre des places assises et, vers l’avant, jusqu’à 1 m de la ligne de touche.

  • Il est recommandé de procéder au marquage de la surface technique.

  • Le nombre de personnes autorisées à prendre place dans la surface

    technique est défini dans le règlement de chaque compétition.

  • Les personnes autorisées à prendre place dans la surface technique doivent

    être identifiées avant le début du match conformément au règlement de

    chaque compétition.

  • Une seule personne à la fois est autorisée à donner des instructions

    tactiques depuis la surface technique.

  • L’entraîneur et les autres officiels ne peuvent sortir de la surface technique.

    Des circonstances particulières, comme par exemple l’intervention, avec l’autorisation de l’arbitre, du physiothérapeute ou du médecin sur le terrain de jeu pour soigner un joueur blessé, font exception à cette règle.

  • L’entraîneur et les autres personnes présentes dans la surface technique doivent adopter un comportement responsable.