CA Bèglais football : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

Loi n° 8 Coup d' envoi et reprise de jeu

Définition de coup d’envoi

Le coup d’envoi est la procédure qui permet de débuter une partie ou de reprendre le jeu :

  • au début du match ;

  • après qu’un but a été marqué ;

  • au début de la seconde période ;

  • au début de chaque période des prolongations, le cas échéant.

Il est possible de marquer un but directement sur coup d’envoi.

Procédure

Avant le coup d’envoi au début du match ou des prolongations

  • le choix des camps est déterminé par un tirage au sort effectué au moyen d’une pièce de monnaie. L’équipe favorisée par le sort choisit le but en direction duquel elle attaquera durant la première période.

  • l’autre équipe se voit attribuer le coup d’envoi du match.

  • l’équipe ayant choisi le camp effectuera le coup d’envoi de la seconde

    période.

  • pour la seconde période, les équipes changent de camp.

    Coup d’envoi

  • quand une équipe a marqué un but, c’est l’équipe contre laquelle le but a été marqué qui procède au coup d’envoi.

  • tous les joueurs doivent se trouver dans leur propre moitié de terrain.

  • les joueurs de l’équipe ne procédant pas au coup d’envoi doivent se tenir

    au moins à 9,15 m du ballon tant qu’il n’est pas en jeu.

  • le ballon doit être positionné sur le point central.

  • l’arbitre donne le signal du coup d’envoi.

  • le ballon est en jeu dès qu’il est botté et a bougé en direction du but

    adverse.

  • l’exécutant ne doit pas retoucher le ballon avant que celui-ci n’ait été

    touché par un autre joueur.

Infractions et sanctions

Si l’exécutant du coup d’envoi joue le ballon une seconde fois avant que celui- ci n’ait été touché par un autre joueur :
• un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse à l’endroit où le ballon

se trouvait lorsque l’infraction a été commise (voir Loi 13 – Lieu d’exécution du coup franc).

Pour toute autre infraction à cette Loi : • le coup d’envoi doit être rejoué.

Balle à terre

Une balle à terre est une manière de reprendre le jeu après que l’arbitre a momentanément dû interrompre le jeu pour une quelconque raison non mentionnée dans les Lois du Jeu.

Procédure

L’arbitre laisse tomber le ballon à terre à l’endroit où celui-ci se trouvait au moment de l’interruption du jeu à moins que le jeu ait été arrêté à l’intérieur de la surface de but auquel cas l’arbitre laissera le ballon tomber sur la ligne de la surface de but qui est parallèle à la ligne de but, et ce au point le plus proche de l’endroit où se trouvait le ballon au moment où le jeu a été arrêté.

Le jeu reprend dès que le ballon touche le sol.

Infractions et sanctions

La balle à terre doit être rejouée si :

  • le ballon a été touché par un joueur avant d’être entré en contact avec le

    sol ;

  • le ballon a quitté le terrain de jeu après avoir rebondi sur le sol sans qu’un

    joueur ne l’ait touché.

    Si le ballon entre dans le but :

  • si une balle à terre est expédiée directement dans le but de l’équipe

    adverse, un coup de pied de but est accordé à celle-ci ;

  • si une balle à terre est expédiée directement dans le but de l’équipe de

    l’exécutant, un coup de pied de coin est accordé à l’équipe adverse.