CA Bèglais football : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

Loi n° 12 Fautes et incorrections

Les fautes et incorrections doivent être sanctionnées comme suit :

Coup franc direct

Un coup franc direct est accordé à l’équipe adverse du joueur qui, avec imprudence, témérité ou excès d’engagement :

  • donne ou essaye de donner un coup de pied à l’adversaire ;

  • fait ou essaye de faire un croche-pied à l’adversaire ;

  • saute sur un adversaire ;

  • charge un adversaire ;

  • frappe ou essaye de frapper un adversaire ;

  • bouscule un adversaire ;

  • tacle un adversaire.

    Un coup franc direct est également accordé à l’équipe adverse du joueur qui :

    • tient un adversaire ;

    • crache sur un adversaire ;

    • touche délibérément le ballon de la main (excepté le gardien de but dans sa

      propre surface de réparation).

      Le coup franc direct sera exécuté à l’endroit où la faute a été commise (voir Loi 13 – Lieu d’exécution du coup franc).

      Coup de pied de réparation

      Un coup de pied de réparation (penalty) est accordé quand l’une de ces dix fautes est commise par un joueur dans sa propre surface de réparation, quel que soit l’endroit où se trouve le ballon à ce moment-là, pourvu qu’il soit en jeu.

Coup franc indirect

Un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse si, à l’intérieur de sa propre surface de réparation, un gardien de but :

  • garde le ballon en main pendant plus de six secondes avant de le relâcher ;

  • touche une nouvelle fois le ballon des mains après l’avoir lâché, sans qu’il

    ait été touché par un autre joueur ;

  • touche le ballon des mains sur une passe bottée délibérément par un

    coéquipier ;

  • touche le ballon des mains directement sur une rentrée de touche effectuée

    par un coéquipier.

    Un coup franc indirect est également accordé à l’équipe adverse du joueur qui, de l’avis de l’arbitre :

    • joue d’une manière dangereuse ;

    • fait obstacle à la progression d’un adversaire ;

    • empêche le gardien de but de lâcher le ballon des mains ;

    • commet d’autres fautes non mentionnées dans la Loi 12 et pour lesquelles

      le match est arrêté afin d’avertir ou d’expulser un joueur.

      Le coup franc indirect sera exécuté à l’endroit où la faute a été commise (voir Loi 13 – Lieu d’exécution du coup franc).

 Sanctions disciplinaires

Le carton jaune est utilisé pour indiquer qu’un joueur, remplaçant ou joueur remplacé est averti.

Le carton rouge est utilisé pour indiquer qu’un joueur, remplaçant ou joueur remplacé est expulsé.

Il ne peut être montré un carton jaune ou un carton rouge qu’à un joueur, un remplaçant ou un joueur remplacé.

L’arbitre est habilité à infliger des sanctions disciplinaires à partir du moment où il pénètre sur le terrain et jusqu’à ce qu’il le quitte après le coup de sifflet final.

Un joueur qui se trouve sur le terrain ou en dehors et commet une faute passible d’avertissement ou d’exclusion à l’égard d’un adversaire, d’un coéquipier, de l’arbitre, d’un arbitre assistant ou de toute autre personne doit être sanctionné conformément à la nature de l’infraction commise.

Fautes passibles d’avertissement

Un joueur se voit infliger un carton jaune quand il :

  • se rend coupable de comportement antisportif ;

  • manifeste sa désapprobation en paroles ou en actes ;

  • enfreint avec persistance les Lois du Jeu ;

  • retarde la reprise du jeu ;

  • ne respecte pas la distance requise lors de l’exécution d’un coup de pied de

    coin, d’un coup franc ou d’une rentrée de touche ;

  • pénètre ou revient sur le terrain de jeu sans l’autorisation préalable de

    l’arbitre ;

  • quitte délibérément le terrain sans l’autorisation préalable de l’arbitre.

 

Un remplaçant ou un joueur se voit infliger un carton jaune s’il :

  • se rend coupable de comportement antisportif ;

  • manifeste sa désapprobation en paroles ou en actes ;

  • retarde la reprise du jeu.

    Fautes passibles d’exclusion

    Un joueur, un remplaçant ou un joueur remplacé est exclu s’il :

  • commet une faute grossière ;

  • adopte un comportement violent ;

  • crache sur un adversaire ou sur toute autre personne ;

  • empêche l’équipe adverse de marquer un but, ou annihile une occasion de but manifeste en touchant délibérément le ballon de la main (cela ne s’applique pas au gardien de but dans sa propre surface de réparation) ;

  • annihile une occasion de but manifeste d’un adversaire se dirigeant vers son but en commettant une faute passible d’un coup franc ou d’un coup de pied de réparation ;

  • tient des propos ou fait des gestes blessants, injurieux et/ou grossiers ;

  • reçoit un second avertissement au cours du même match.

    Tout joueur, remplaçant ou joueur remplacé ayant été exclu doit quitter la proximité du terrain de jeu ainsi que la surface technique.