CA Bèglais football : site officiel du club de foot de BEGLES - footeo

La maladie de Sinding Larsen

LA MALADIE DE SINDING LARSEN & JOHANSSON

 

Le genou douloureux de l'enfant sportif

Devant toute gonalgie de l’enfant sportif doivent être gardés à l’esprit 2 grands principes:

la lésion peut se situer à la hanche et n’irradier qu’au genou, et comme pour toutes les affections de l’enfant les pathologies bénignes ne doivent rester qu’un diagnostic d’élimination, après avoir éliminé toutes les pathologies sévères indépendantes du sport qui peuvent être rencontrées malheureusement.

Dans le cadre de la traumatologie du sport, nous n’aborderons pourtant dans ce chapitre que les affections les plus fréquemment rencontrées au cours de la pratique de celui-ci, et qui sont probablement liées à des micro-sollicitations excessives sur des cartilages de croissance en cours d’ossification.

 Définition de la maladie de Sinding – Larsen

 

Il s’agit d’une souffrance de l’insertion haute du tendon rotulien sur la pointe de la rotule. Elle a été décrite en 1921 par les docteurs SINDING LARSEN et JOHANSSON.  Elle est beaucoup moins fréquente que la maladie d’OSGOOD

Cette pathologie survient chez des enfants autour de 11 ou 12 ans, en règle avant la puberté. L’enfant se plaint d’une douleur en regard de la pointe de la rotule, d’apparition souvent progressive, avec une gêne, lors de la pratique du sport, voire dans la vie courante. La palpation de la pointe de la rotule retrouve une douleur précise, avec parfois un gonflement. L’appui en flexion sur le membre inférieur, déclenche également la douleur.

Les radiographies sont indispensables. Elles sont comparatives, centrées sur la zone douloureuse. On note un aspect remanié de la pointe de la rotule, au niveau de la zone où le tendon rotulien s’attache sur cette pointe.

                                                                       Agrandissement le la pointe de la rotule

Rappel : l'ossification de la rotule

 

La rotule est un os sésamoïde inclus dans l’appareil extenseur du genou. Le noyau d’ossification apparaît vers 4 ans. Celle-ci se termine vers 12 à 15 ans.Parfois apparaissent, lorsque le cartilage n’est pas encore complètement ossifié, des noyaux secondaires d’ossification entre 7 et 12 ans. Si ces noyaux secondaires ne se soudent pas avec le noyau principal, ils donnent des rotules bi ou multipartita. Si la non-fusion se réalise à la pointe de la rotule peuvent apparaître des signes en faveur d’une maladie de Sinding-Larsen dont le traitement est proche de celui de la maladie d’Osgood-Schlatter.  

 

Traitement

Le traitement varie selon l’importance des signes. Il s’agit soit d’un repos simple, sans sport pour une durée de 4 à 8 semaines, soit, si les signes sont plus bruyants, d’une immobilisation par attelle, genou en extension, l’appui étant autorisé pour une durée de 4 semaines.

Comme pour la maladie d’Osgood Schlatter, il est essentiel de contrôler la bonne souplesse des muscles situés devant et derrière la cuisse et en cas de raideur, d’instituer des étirements systématiques.